07 mai 2018 ~ 2 Commentaires

Un weekend au paradis !

Comme la majorité des gens, de mon coté, j’ai aussi profité du beau temps annoncé.

Pour se faire, il suffit d’avoir des amis(es), des vrais(es), oui, ceux que tu peux compter sur les doigts de la main…

Puisque j’aime, la nature, la simplicité, la franchise, l’audace et l’occupation, j’ai juste envoyé un texto vendredi dernier à mes amis(es) Clément et Vanessa, sans me préoccuper, je dois l’admettre, de leurs propres engagements personnels : « … Bonjour Clément, prépares ta piscine, du beau temps prévu depuis la semaine dernière… Je passerais vous voir ce weekend !… »

11

Pourtant, il n’y a pas que Clément et Vanessa qui sont mes amis, il y a aussi Irvin (le fils de Vanessa), le couple de parent que représente Maya et Méfisto, mais également trois adorables poules pondeuses.

13 14

C’est une demeure atypique et très conviviale. Une résidence ou se mêle, le ciment, la brique, le broc, le bois, l’herbe, le foin, le jardinage, les palettes, la propreté et la poussière, la tolérance, l’artisanat et le domaine artistique, le respect, la liberté, la création, l’entraide, les blagues à deux balles, l’humour, les engueulades de pacotilles et surtout la confiance…

45 9

Le jeu n’est pas réservé aux enfants ou aux adultes mais également aux animaux qui cohabitent sur ce terrain partagé entre la nature, les humains, les végétaux et les animaux domestiques ou pas ! (Vanessa est très appréciée des moustiques, mais elle ne leur rend pas leur sympathie sanguinaire malgré toutes ces huiles naturelles qui n’empêchent par leur attachement vampiral et l’utilisation d’une tapette très masculine pour le « coup »).

Comme vous pouvez l’imaginer, je n’ai pas eu le temps de m’ennuyer. Entre le lancé de balle de tennis pour Maya l’infatigable footballeuse qui vous ramène, durant des heures l’objet du jeu dont elle ne s’épuise jamais, tout autant que le frisbee qu’elle rattrape au vol, en plein saut, digne d’un trapéziste de haut niveau. Quand au mâle canin à poil long, son mari, Méfisto, il ne cesse soit de lui mordre la queue ou la patte arrière pour la ralentir ou lui voler l’objet de ses loisirs pour qu’on joue avec lui, bien qu’il soit moins sportif. Pour autant, ce chien bellâtre, n’en ai pas moins protecteur, ni digne représentant de sa race de gardien et tout autant docile dans cette meute qui est représentée par ses parents adoptions.

10 12

Ce couple canin est un exemple de chiens choyés et trop bien dressés ! J’ai pu en faire l’expérience durant des années mais surtout ce samedi matin où je les ai emmené, chacun leur tour, faire une promenade « au pied » au bord d’une route et dans un bois, sans aucun débordement et sans en être « le chef de meute »…

Je me suis également amusé à réparer les dégâts occasionnés par ces chiens sans peur qui ont défoncés la palissade de ce terrain ombragé et cultivé de manière entièrement naturelle qui ressemble presque à un haras sans chevaux (pour le moment)…

15 16

Il n’en faut déjà pas plus pour développer de la jalousie et de la convoitise car mes amis(es), Clément et Vanessa, se sont vus attribuer le NOBLE nom de Zadiste pour leurs prouesses artisanales ou artistiques, au combien naturelles de recyclage, ce qui, au demeurant, devient pour le coup, plus un honneur qu’une prétendue insulte pour les incultes du nom des « Zones à Défendre ». Pire encore, on les agresse verbalement pour leur sagesse, on leur crache dessus pour leur demande de prudence ou de respect des limitations de vitesse et on les interpelle en klaxonnant quand ils respectent le code de la route pour rentrer dans leur résidence principale !

Pour tout vous dire, j’ai passé un des plus beau week-end de ma vie en leur compagnie, car tout en profitant du soleil et de la piscine, du bricolage, du lavage de la voiture à Clément, de mes blagues et de mes jeux opportunistes, comme de l’arrosage intensif, je n’ai pas su m’ennuyer tant, sans mon smartphone et sans PC, j’ai été très occupé autant par l’esprit que par les merveilleux moments que j’ai passé…

6 8 2 3

Savoir conservé ses amis et surtout profiter du bon comme du beau temps est important !

Bruno Le Floch de Nantes.

2 Réponses à “Un weekend au paradis !”

  1. Bonjour Bruno, je comprends très bien ce qu’il vous arrive. Je subis le même sort depuis des années. En persévérant, un sentiment de doux bonheur vous habitera. …..pour longtemps.

    • Bruno Le Floch 8 mai 2018 à 11 h 22 min

      Je ne comprends pas trop votre message, Raoul Danzé, en fait… Il ne me semble avoir aucun rapport avec le texte de cet article.


Laisser un commentaire

Blog du niveau intermédiaire |
le blog de la liste "U... |
Ensemble pour Marquefave |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Lejournaljournalistique
| Lesmembrollaisparlentauxmem...
| Alternative Eaunes Autrement