14 avril 2018 ~ 1 Commentaire

Déclaration de guerre ou guerre de la désinformation ? A qui profite le crime ?

Mirage 2000Rafale

J’ai véritablement été choqué par cette décision gouvernementale de publier, ce matin du 14 Avril 2018, cette information prétendant que la France aurait envoyé ses engins volants de guerre pour bombarder durant plus de trois heures l’état de la Syrie. Que cette information soit véritable ou simplement une déclaration de guerre par la désinformation, elle aura l’effet d’une bombe au sein des pays du moyen-orient. De ce fait, la France perd définitivement le peu de crédibilité qu’il lui restait sur ces valeurs de pays des droits de l’homme et du citoyen qu’elle ne respecte pas, ouvertement, sur ordre des banksters des États Unis d’Amérique !

Quand je vois ce qui se passe en Palestine et je n’en démordrais pas, ne suis-je pas en droit de m’interroger sur les véritables intentions qui nous sont cachées ?

Preuve en est faite par cette nouvelle loi, proposée au parlement, pour interdire les grèves des fonctionnaires mais également du secteur privé concernant les dénonciations et les désaccords sur les décisions politiques.

Je ne vais pas vous écrire cinquante pages sur ces décisions et directives politiques, indignes, de notre pays et des valeurs qu’il défend depuis des décennies !

Suis-je le seul à ne pas accepter cette manipulation et cette descente aux enfers ?

Bruno Le Floch de Nantes pour DLCM.

Une réponse à “Déclaration de guerre ou guerre de la désinformation ? A qui profite le crime ?”

  1. salut Bruno, je suis d’accord avec toi je n’accepte pas cette manipulation. Malheureusement la descente est terminée car déjà entamée à l’époque de Sarkozy. Depuis l’élection de Macron on est en enfer. Sa mission est de faire du peuple français de futurs bons esclaves. A nous de voir si on le laisse faire ou si on s’en débarrasse.


Laisser un commentaire

Blog du niveau intermédiaire |
le blog de la liste "U... |
Ensemble pour Marquefave |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Lejournaljournalistique
| Lesmembrollaisparlentauxmem...
| Alternative Eaunes Autrement