01 décembre 2017 ~ 2 Commentaires

JE SUIS INQUIET…

Pourquoi ne vous posez-vous pas les bonnes questions ?

Se poser les bonnes questions

Comme des millions d’autres citoyens de ce pays et des milliards d’autres dans le monde,

JE SUIS INQUIET

je suis inquiet

– Je suis inquiet de ne plus pouvoir m’exprimer…

– Je suis inquiet de voir ma liberté d’expression ou de lanceur d’alerte bafouée, ternie et bloquée…

– Je suis inquiet de constater que, seules, mes fautes de liaison ou d’orthographe sont relevées…

– Je suis inquiet de voir l’insolence violente de certains détracteurs incultes du clavier…

– Je suis inquiets de voir l’incapacité de la majorité des internautes à comprendre les partages nauséabonds…

– Je suis inquiet de constater qu’il est plus facile de partager la division que d’accepter certaines vérités étayées…

Depuis quelques jours, je vis le quotidien de nombreuses personnes, sans m’en plaindre sur les réseaux, et il n’est pas facile d’avancer, seul, avec sa fierté, dans la misère et dans l’indifférence de tout à chacun, sachant que des milliers d’autres humains sont dans des situations bien pire que la vôtre…

Silencieusement, discrètement, humblement, je regarde, j’analyse, je scrute, j’épluche, je trie, je constate et je déplore l’indifférence de tous les être humains face à la catastrophe humanitaire qui s’amplifie, se propage, s’exploite dans l’indifférence totale, qui est liée au capitalisme mondialiste dont la majorité des terriens clonés veulent être partisans…

La division programmée et voulue par ces quelques individus milliardaires et surtout, minoritaires, avec l’aide de la merdiatisation, des politichiottes, de la secte Franc-maçonne et de la juridicrotte, fait son plein dans les domaines du racisme, des religions, des politiques, des actifs et des oisifs involontaires, des migrants issus des guerres de profit, des riches et des pauvres, de la sexualité, de l’envie et de territoire.

Qu’est-il devenu de notre sagesse innée, de notre convivialité enfantine, de notre empathie juvénile, de notre indifférence raciale infantile et de notre amour puérile de toutes les vies sur terre ?

 La sagesse

Ne sommes-nous pas transformés, par l’éducation nationale, dès notre sortie des cours préparatoires, en arrivant dans les cours secondaires où nous nous moquons, ouvertement, des lacunes de ceux avec qui nous partagions, préalablement, les tourniquets, les balançoires ou les toboggans, dans les parcs paysagers, ou par des êtres sans foi ni loi ?

N’est-ce pas, en opposant les plus faibles aux plus forts, par des notes sur 10 ou sur 20, incompréhensibles, que la division commence ?

Qui nous apprendra, alors, le discernement volontaire et instinctif ?

Pourquoi devons-nous nous montrer du doigt, à partir de la sixième, (11/13 ans) ceux qui ne sont pas vêtus des derniers vêtements à la « mode » pour les plus compulsifs des achats (à cause de la télé, de la radio et des pubs) en nous moquant de ceux qui n’ont pas les moyens de se les offrir ?

Comment avons-nous pu perdre notre innocence si ce n’est à cause des institutions éducatives et de la force exponentielle de l’esclavagisme moderne en nous obligeant, socialement, à travailler pour des nantis et des banksters en soif de dividendes ripouxblicaines et « démocratiques » ?

l'innocence

N’avons-nous pas les ressources naturelles et abondantes pour vivre tous ensembles et en harmonie pour ne pas à avoir à vendre et faire des guerres aux profits sur des éléments rares et destructeurs pour les êtres vivants sur cette planète que nous détruisons, volontairement, sans aucun scrupule ?

 

N’ai-je pas raison d’être inquiet ?

 

Qu’attendez-vous pour redevenir cet enfant sage et mettre en avant ce que la raison vous ordonne ?

 

Attendez-vous que votre descendance disparaisse ?

Pensez vous que le courage va vous tomber du ciel ?

Ne soyez pas lâche et donnez-vous les ailes de votre enfance !

Les ailes de l'enfance

Bruno Le Floch de Nantes pour Debout Les Citoyens du Monde

2 Réponses à “JE SUIS INQUIET…”

  1. Salut gros fils de Putain ! Comment ca va depuis le temps ? Toujours aussi con ?
    Tu nique toujours ta sista dans les buildings du centre de Nantes ? Pédale

    • Je ne savais pas que tu avais appris que ta mère était la mienne. Tant mieux. Mais viens me voir en personne fréro… En plus tu laisses ton adresse mail ( vinztheprinz@hotmail.fr ) et ton adresse IP de connexion (82.212.133.70) Tu n’es pas si malin derrière tes insultes partagées en public…


Laisser un commentaire

Blog du niveau intermédiaire |
le blog de la liste "U... |
Ensemble pour Marquefave |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Lejournaljournalistique
| Lesmembrollaisparlentauxmem...
| Alternative Eaunes Autrement