23 octobre 2017 ~ 0 Commentaire

Comment sont financés Les syndicats

Répartition des cotisations salariales syndicales

Il est préférable de ne pas attaquer et bloquer un lanceur d’alerte, car ses dénonciations deviennent de plus en plus virulentes et précises !

A cause de cette vidéo :Vivre ensemble ! Mais que font les hauts fonctionnaires syndicaux ?

Comment vous démontrer la supercherie des syndicats et des pseudos politichiottes en devenir ?

Depuis 2015 les cotisations syndicales sont prélevées sur le salaire brut de chaque salariés, syndiqués ou pas, à raison de 0,016 % par mois. Certains vous parlent de cotisations patronales mais il n’en est rien, il s’agit bien de cotisations prisent sur le salaire brut que vous dégagez par votre travail et uniquement le votre.

Ces cotisations pour la répartition de 2016 étaient de 114,8 M€ (Million). (Dans le tableau que je vous joins en photo, j’ai volontairement effacé le mot « patronales » qui suivait le mot contributions, pour éviter de vous induire en parfaite erreur.)

Pensez-vous, sincèrement, qu’un syndicat, qui perçoit autant de millions € puisse se permettre de s’opposer aux décisions du gouvernement, venant elle même des oligarques qui dirigent ce monde, au risque de perdre ces prétendues subventions prélevées directement sur votre salaire, même sans votre accord préalable ?

Je ne parle évidement pas des cotisations reversées par les syndiqués, de leur propre volonté, dont le total a autant chuté, durant ces dernières décennies, que les adhérents eux-même.

(Le même constat peut également vous être démontrer pour tous les parties politiques…)

Vos cotisations devenues obligatoires sont reversées en fonction du nombre d’adhérents affiliés aux syndicats. Vous comprenez donc, plus facilement, la nécessité de faire des manifestations à coup de bannières publicitaires (drapeaux) sous de véritables faux prétextes démocratiques, afin de vous attirer dans leurs « filets » pour une adhésion. D’où l’intérêt de tous ces gladiateurs armés jusqu’aux dents, qui vous encerclent, qui vous matraquent le cas échéant, ou qui vous gazent, durant ces « pseudos » manifestations, pour éviter tout débordement… Contrairement aux idées reçues, les syndicats ne crachent-ils pas dans la main de celui qui le nourri (le peuple) ?

Existent-ils des journalopes qui oseront, enfin, vous dire la vérité, vous l’expliquer et vous la démontrer, comme nous sommes nombreux à le faire aujourd’hui ?

Alors voici ma réponse en vidéo : Vivre ensemble ou se diviser ?

Bruno Le Floch de Nantes.

Laisser un commentaire

Blog du niveau intermédiaire |
le blog de la liste "U... |
Ensemble pour Marquefave |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Lejournaljournalistique
| Lesmembrollaisparlentauxmem...
| Alternative Eaunes Autrement