19 septembre 2016 ~ 2 Commentaires

Ces employeurs, marchands d’esclaves, qui s’arguent de connaître la réglementation sociale sur le bout des doigts, ne devraient-ils pas se l’appliquer à eux-même ?

Jean-Luc Muller

Je n’en ai pas fini avec cette agence intérimaire de la place de la république à Nantes et comme vous le savez, je ne me laisserais pas faire ! Non ils ne me font vraiment pas peur ces tortionnaires de notre liberté… Quand je reçois ce genre de recommandée je ne peux m’empêcher de les remettre à leur place ! Ils nous prennent vraiment pour des demeurés !

img102

Pensaient-ils que j’allais me taire, la fermer, me coucher ou leurs lécher les bottes ?

Par ailleurs, lorsque l’on écrit, noir sur blanc, le 16 septembre 2016, que le règlement sera fait à la fin Août sur le salaire de septembre 2016, n’y a-t-il pas un certain foutage de gueule ? Il fallait juste écrire : vous sera réglé en Octobre 2016…

Bien sûr que non et voici ma réponse :

Réponse à Pro-Log ouest le 19 9 2016

Depuis quand les heures effectuées réellement par votre salarié « esclave » doivent-elles être validées par l’employeur ? Ne serait-ce pas là une infraction à la réglementation du code du travail, de la réglementation sociale du transport, si ce sont les employeurs (vos clients) qui décident ce qu’ils doivent payer ou NON ???

Qui sont ces gens ? toujours les même …

Cartographie de pro-log ouest

Bien sûr que dans cette société capitaliste, pour survivre, il faut travailler..

Pour autant devons-nous être des esclaves soumis aux exigences et aux abus de nos patrons, PDG payer de notre labeur ?

NON et mille fois NON !

Ne pas se laisser faire n’est pas un acte de bravoure mais un acte de rébellion contre l’esclavagisme capitaliste ! Tout le monde peut le faire, sans craindre à tout bout de champs de ne pas retrouver d’emploi le lendemain. Je résiste personnellement depuis 1982 !

preuve de dépot à l'inspection du travailPreuve du dépot d'inter conseil

Quelques jours plus tard leur réponse tombait et j’obtenais gain de cause… Comme quoi avec un peu de détermination et de volonté pour ne pas se laisser faire, il finissent pas céder.

Réponse et acceptation de Inter Conseil le 21 09 2016

Bruno Le Floch de Nantes.

2 Réponses to “Ces employeurs, marchands d’esclaves, qui s’arguent de connaître la réglementation sociale sur le bout des doigts, ne devraient-ils pas se l’appliquer à eux-même ?”

  1. Encore une belle psychose étatique sur des stratagèmes légalisés qui donnent une belle escalade de foutaise au final….
    L important et ce qui est beau, c est ton combat tes valeurs et comment tu les honnores :-)
    Amour, résistance et liberté mon ami ;-) encore bravo


Répondre à Jeffrey

Blog du niveau intermédiaire |
le blog de la liste "U... |
Ensemble pour Marquefave |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Lejournaljournalistique
| Lesmembrollaisparlentauxmem...
| Alternative Eaunes Autrement