02 juillet 2016 ~ 0 Commentaire

Vous partez en Vacances ? Les terres de vos enfants vont mal pourtant ! Vous le vivez bien ?

Notre terre, notre monde, nos pays et nos enfants ont mal et souffrent !

Le monde va mal !

POURQUOI ?

Comme promis, je vais tout simplement vous faire part de ma réflexion hebdomadaire lié à l’écoute, les discussions avec les citoyens rencontrés sur les routes de France, les paysages à perte de vue et aussi les constats imparables, tout ça lié à mon travail de chauffeur routier national.

Bref je suis attentif et surement pas ROMANCIER CRÉATIF !

- Comment peut-on partir en vacances quand l’avenir de nos enfants est en péril, quand notre pays part en ruine, quand le monde part en couille et quand la terre tourne à l’envers… ? 
Car, OUI, le monde se meurt ! Ne vous en déplaisent les aveugles et les sourds volontaires…
Pourquoi les « HUMAINS » laissent-ils faire ?
Je n’en peux plus de vous le dire, de vous l’écrire, de vous taquiner, de vous brusquer et de vous éveiller !
Mon résumé se fera sur ces quelques mots et tant pis pour ceux qui n’aiment pas lire, car je ne ferais pas dans l’économie de vocabulaire et d’écrit…

- Pour rejoindre un lieu de chargement et un lieu de livraison, je roule durant des heures et cela me laisse le temps d’être soucieux de mon environnement. J’ai pu constater, par exemple, que les terres agricoles de nos semenciers céréaliers, durant ces dernières années, s’étaient implantées là où poussaient tranquillement et sans rien ne demander à personne, nos forêts ancestrales. J’ai même été choqué de constater que des îlots de bois apparaissaient en plein milieu des hectares de cultures abondantes. Le constat est inquiétant car il y a plus d’hectares de territoires céréaliers et agricoles que de bois ou de terrains habitables. Si, au profit des lobbys céréalières, nous détruisons les arbres qui produisent, notre oxygène, qui protègent notre biodiversité végétale et animale, qui nourrissent nos terres, qui abritent nos animaux sauvages que restera-t-il de notre planète ? Il n’y a pas que la forêt amazonienne à défendreNe serait-il pas temps d’ouvrir les yeux et de fermer nos journaux ?

Paysages agricoles 1 Paysages agricoles 2 Paysages agricoles

- Le pare-brise de mon gros véhicule est suffisamment grand pour que je puisse également lever les yeux et contempler le ciel durant des heures. Comme vous je vois ces traînées d’avions dans ce ciel qui semble vouloir être bleu. Mais je me suis aperçu que ces « traînées » appelées aussi « CHEMTRAILS » absorbaient l’humidité locale jusqu’à former, au bout de quelques heures, un voile visible à l’œil nu, bien éparpillées et bien étalées ou éparses, pour attirer à elles les nuages naturels rencontrés sur son passage et pour finir par couvrir le ciel d’un épais manteau nuageux grisâtre !

Photos prisent à Nantes le 2 Juillet 2016 à 10h35 :

20160702_094143 20160702_094020 20160702_094037

Vous pouvez douter des propos suspicieux qui sont propagés à longueur de journée sur le net, mais comment pouvez-vous remettre en cause les choses qui se passent sous vos yeux aveugles sans que cela ne vous posent le moindre souci.

Je vous montre un ciel normal  pris en photo par moi même à 14h56 à Nantes le 2 Juillet 201620160702_145310

Notre climat est modifié mais surement pas par la nature, car vous comprendrez facilement qu’il faut beaucoup d’eau pour toutes ces terres transformées au profit des lobbys céréalières et agricoles. Il y a fort a parier que dans cette « EUROPE » nos étés deviennent des mois de Mars durant des saisons entières et durant des années encore, TANT QUE NOUS LAISSERONS FAIRE ! Prenez, comme moi, le temps de regarder, d’écouter, de lire et de comprendre ce que personne n’ose vous dire. C’est à la portée de n’importe quel enfant de 8 ans. Je n’ai rien inventé, il vous suffit de vérifier par vous-même. Ce n’est pas plus compliquer et faites-le pour vos enfants, surtout !

Resto routier

- Il se trouve que je pars en déplacement toute la semaine, du Lundi au vendredi ou samedi, et j’ai choisi de déjeuner les midis et les soirs, dans les restaurants routiers, afin de côtoyer mes collègues. Notre métier n’est plus ce qu’il était et il n’est pas donner à tout le monde de pouvoir fréquenter les restaurants. Ces derniers ne nous le rendent pas forcément tout en se faisant les collabos de nos merdias et de nos politiques mais surtout en nous obligeants à regarder leur grand écran qui ne diffusent principalement que BFMTV, ITV, TF1 ou autre merdias du genre du matin au soir. J’admets qu’ils font l’effort de nous servir des repas de merde à 13 ou 14 € environ avec un vin de pacotille, mais de là à nous abreuver de ces émissions journalistiques manipulatrices, ils devraient tout de même se poser des questions pour ne pas perdre définitivement tous leurs clients de la route ! Mettez nous, s’il vous plait, de la musique ou des reportages de la vraie vie, cela nous instruira un peu… 

Amis commerçants, ne soyez pas les collabos de notre systèmes politique de merde, je vous en conjure, et respectez-nous, NOUS VOUS LE RENDRONS !

- Comme je l’avais annoncé à mes meilleurs amis en 2006, pour le traître à la nation, Nicolas Sarkozy, je perçois une montée fulgurante de « votre amie » Marine Lepen ces dernier temps grasse à la propagande de nos merdias et des politiques engagées sur notre territoire. Même si vous ne le voyez pas venir, tout est déjà organiser pour que cette dernière soit élue, et ce, quelle que soit votre opinion. Ils n’ont pas besoin de vous pour mettre en place leurs directives et appliquer leurs volontés, ils leurs suffis de vous passer quelques images à la télévision pour que vous soyez leurs cobayes attentifs et obéissants, comme vous l’êtes depuis quelques années déjà !

- Je ne voudrais pas froisser le courage des délégués syndicaux de la CGT, mais je voudrais vraiment rappeler à Martinez que le combat n’est pas encore gagné et que les privilèges sont inacceptables s’ils ne sont pas partagés par la majorité des citoyens de ce pays et d’ailleurs ! Je ne peux pas tolérer les départs en vacances de ceux qui se prétendre être des combattants incorruptibles… Personnes ne peut se battre pour son bien-être, mais doit le faire pour le meilleur de sa progéniture…. Sinon cela s’appelle de l’individualisme ou du PRIVILÈGE aux grands désespoirs du simple citoyen lambda… Si toutefois les syndiqués ne réagissaient pas, alors je les laminerais, vous pouvez et vous le savez, compter sur moi ! Comment pourrais-je pardonner à ceux qui ne pensent pas à notre progéniture ?

- Et justement puisque je suis sur les routes de ce pays à longueur de journée du lundi au samedi, puis-je me permettre quelques remarques sur le comportement typiquement Français et égoïste ? Lorsque nous sommes au volant de nos engins, qu’ils fassent 1 tonnes ou plus de 40 tonnes comme ceux que je conduis, ils demeurent à tous moments, des engins meurtriers… Nous devons sans cesse nous corriger, car nous ne sommes pas maître des aléas de la route… VOUS, conducteurs, n’êtes pas seuls sur les routes et elles ne VOUS appartiennent pas… Un cédez le passage doit être respecté. Un clignotant, qui reste et demeure un avertisseur lumineux, doit être mis en permanence, sans que ce soit, pour autant, un droit de passage et de couper la route aux autres usagers… Votre clignoteur intermittent ne vous donne, en aucun cas, le droit de couper la route à celui qui vous dépasse. Lorsque vous dépassez un ou plusieurs véhicules, vous devez OBLIGATOIREMENT vous rabattre sur la voie de droite et ne pas squatter les voies de gauche comme si la route n’était qu’à vous seul… Un rond-point, reste une ligne droite, et vous devez utiliser votre avertisseur lumineux pour indiquer aux autres usagers vos intentions de direction, si vous allez tout droit, ne l’utilisez que pour signaler votre sortie du rond point, si vous allez à gauche, vous devez mettre votre clignotant à gauche puis à droite juste avant de sortir de ce rond-point…. Dans les bouchons, votre comportement est pire encore, car s’il ne l’était pas, il n’y aurait pas de bouchon… Si vous laissiez, comme je le fais et comme quelques uns de mes collègues seulement le font, vous laissiez au moins 200 mètres de distance avec le véhicule qui vous précède, et si vous le faisiez tous, plutôt que de vous coller au cul de la voiture qui vous précède comme des homos que vous êtes, les « BOUCHONS » seraient inexistants et vous n’apprenez pas cela dans les autos-écoles malheureusement… Comprenez à travers ces quelques mots et quelques lignes que notre comportement fait notre civilisation. Comment voulez-vous changer le monde si vous ne changez pas votre comportement. Ne faites pas de votre comportement routier, votre comportement dans la vie. Ne soyez plus des solitaires moutons mais des individus responsables de leur destin !  Comment voulez-vous donner le meilleur à nos progénitures si nous nous comportons comme des égoïstes toutes la journée ? Nous devons réagir et changer nos visions et surtout respecter et partager avec nos citoyens et amis humains !

Bruno Le Floch de Nantes

Laisser un commentaire

Blog du niveau intermédiaire |
le blog de la liste "U... |
Ensemble pour Marquefave |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Lejournaljournalistique
| Lesmembrollaisparlentauxmem...
| Alternative Eaunes Autrement