04 mai 2016 ~ 2 Commentaires

Les Nantais se révoltent le 3 Mai 2016 !

Les Nantais se révoltent le 3 Mai 2016 !

20160503_153415

« Grève générale » Et ses étudiants qui partaient de la FAC  vers 13h30, avaient appelé à manifester ce jour du 3 Mai à Nantes en donnant rendez-vous aux grévistes sur la place du Bouffay à 15h. Cette fois le rendez-vous était respecté et attendu par plusieurs milliers de personnes. Le plus surprenant mais néanmoins le plus agréable, c’est que le parcours initialement programmé n’a, enfin, pas été honoré ! En effet, bien que les forces de la répression municipale et capitaliste, bloquent presque tous les axes du centre-ville, les organisateurs de cette manifestation décident de ne pas aller sur l’Île de Beaulieu, comme prévu, et joue aux chats et à la souris avec l’hélicoptère de la BAC ! Plutôt que d’emprunter le cours Louis XVI, les manifestant bifurque à gauche dans la rue de Strasbourg. Un symbole du capitalisme banksters tente de fermer ses portes au dernier moment, et les jets de pierres fusent sur les vitrines en prenant soin d’attendre que les employés soient à l’abri. Quelques centaines de mètres avant le pont Anne de Bretagne, les manifestants virent à droite et se font bloqués par une horde de CRS, alors ils font volte-face à leur itinéraire et retourne vers le centre-ville…

Au début de la manifestation et durant une heure tout se passe comme prévu et dans la bonne humeur comme le prouve cette vidéo : Manifestation des étudiants le 3 mai 2016

Les manifestants révoltés chercheront les failles des collabos du capitalisme à outrance et finiront par reprendre le cours des 50 Otages en s’en prenant au passage au panneau publicitaire et à la banque BPBA. N’est-ce pas des cibles choisies, épargnant ainsi, volontairement les petits commerçants qui tentent au dernier moment de se « protéger »… Ils n’avaient pourtant réellement rien à craindre de ces jeunes révoltés du système.

Les CRS venu en nombre bloque le cortège qui fait une nouvelle fois volte-face, puisque les deux tiers des manifestants ne viennent pas assister et seconder les plus virulents de cette révolte populaire, « Grève générale » en tête de ces plus courageux et stoppe leur avancé de quelques dizaine de mètre de ceux qui tiennent tête à la BAC et aux CRS. Une femme seule, vers la place du cirque, d’un âge avancé, les bras en croix, demande aux « baqueux de ne pas charger les étudiants. Elle sera vite écarté manu-militari par la BAC.

20160503_173710

En faisant ce demi-tour, le cortège voit un accès libre sur les rue de la Marne, et de Verdun et s’engouffre en direction des galeries Lafayette. Les CRS dépourvus, tente de rattraper le cortège par des rues adjacentes mais il est trop tard, les vitrines de la grande distribution de LAFAYETTE sont détruites. Les Gaz lacrymaux fusent et dressent un nuage de rempart, quand soudain, un CRS, surgissant seul de ce nuage, se jette sur un jeune homme et lui donne des coups de matraque dans le ventre devant moi. Il n’en fallait guère plus pour que les jeunes révoltés viennent à la rescousse de leur camarade et ruent de coups le CRS imprudent, lui arrachant son casque et lui rendant les coups qu’il venait d’asséner. Le CRS est à terre, les jeunes n’insistent pas sur cet homme désarmé et affaibli, les gaz lacrymogène affluent de toute part, je pleure, j’étouffe et, en m’éloignant calmement, je reçois un coup de grenade dans l’épaule qui ne m’ébranle pas… Les manifestants séparés en deux groupes se retrouvent sur le cours Franklin Roosevelt et se dirigent vers la place du commerce pour bifurquer vers l’hôtel dieu où ils sont pris en chasse par la BAC et les CRS dirigé par l’hélicoptère. Ils vont vers le château, mais l’ordre de procéder aux arrestations est donné. La BAC s’en donne à cœur joie et cible principalement les jeunes encagoulés sans savoir qui est réellement responsable de quoi ! Des faux journalistes tentent de cibler des individus en particulier comme le montre cette vidéo : Faux journalistes

20160503_175053

La place du Bouffay deviendra un assaut de gaz lacrymaux même sur les passants et les gens profitants du soleil et des terrasses de bar. Pas de pitié ni d’état d’âme pour les passants et les clients de la part des CRS remplis de testostérone !

Vidéo : Violences gratuites

Pour un CRS mis à terre par les manifestants je ne saurais dénombrer le nombre d’arrestations aléatoires faites par la Bac aux aboies. Mais vu leurs acharnements, elles ont du êtres nombreuses et violentes. Mes pensées vont donc à ces « coursés » aléatoires… Finalement la dispersion sera faite vers 20h.

En effet, la colère est monté d’un cran et le courage des jeunes révoltés est exemplaire, face à cette répression abusive aux profits des capitaliste sanguinaires !

Bruno Le Floch de Nantes

2 Réponses à “Les Nantais se révoltent le 3 Mai 2016 !”

  1. Christiane Toublanc 4 mai 2016 à 7 h 06 min

    les crs et policiers,ne se demandet même pas,si la manifestation doit être ou pas,,,,leurs but c’est de taper,et gazer…..j’espère que bientôt,ils se demanderons si ils n’avait pas tord d’agir de la sorte..pour eux les ordres sont primordiale pour l’instant,ils tiennent a leur job:c’est d’une tristesse!!!


Laisser un commentaire

Blog du niveau intermédiaire |
le blog de la liste "U... |
Ensemble pour Marquefave |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Lejournaljournalistique
| Lesmembrollaisparlentauxmem...
| Alternative Eaunes Autrement