04 octobre 2015 ~ 1 Commentaire

Les stupéfiants (drogue dure et douce) :

Incohérence de la manipulation médiatique !

Cocaine Israel grows medicinal marijuana in Safed Héroine

Je suis attentif sur tout ce qui est dit, tout ce qui est fait, toutes les émissions qui traitent le sujet, mais aussi et surtout sur ce qui n’est pas fait et passé sous silence… J’entends souvent le dégoût des forces de l’ordre qui arrêtent certains dealers qui sont très souvent relâchés après leur garde à vue… Ce qui est encore plus surprenant, c’est que les émissions qui en font leurs choux gras, relatent principalement les rendez-vous des dealers dans les quartiers les plus défavorisés et dans les cités de banlieue. Comme si dans les quartiers riches, de toutes les villes de France, il n’y avait pas de dealer ? Où trouvent-on, le plus facilement les drogues dures ? N’y a-t-il pas, là, une volonté affichée de nous induire en erreur et de nous faire croire à des invraisemblances ? Mais surtout, qui a intérêt à ce que le cannabis ne soit pas légalisé ? Surement pas ceux qui le consomment…

Pourquoi s’acharnent-ils à arrêter les dealers plutôt que d’enrayer définitivement ceux qui sont les plus gros revendeurs de ces drogues dures ? Le fait est que les moyens logistiques pour trouver ceux qui sont à l’origine de ces trafics, à l’échelle mondiale, existent, mais ne sont pas déployés et surtout pas appliqués pour éradiquer la production de ces produits chimiquement transformés et contrôlés. Alors même que le cannabis ne semble pas plus dangereux que l’alcool et la cigarette qui sont vendus en toute légalité, aucun service policier ne s’acharne à démanteler tous les producteurs officiels de ces stupéfiants illégaux et nocifs à la santé de tous les citoyens. Il semble qu’il faille plus spécialement s’attaquer à ceux qui revendent, qui gagnent leur vie mais qui ne paient pas d’impôts, donc, qui ne partagent pas leur argent avec l’état, plutôt qu’à ceux qui les fournissent et les fabriquent. Voilà comment tourne ce pays. Pas pour la justice, mais uniquement vers des INTÉRÊTS financiers, sans ne jamais arrêter les vrais coupables : Les PRODUCTEURS mondiaux…

 

BLF de Nantes

Une réponse à “Les stupéfiants (drogue dure et douce) :”

  1. Quel innocence que de prétendre enrayer définitivement le trafic de drogue, car même si ont arriver à couper plusieurs gros réseaux de distribution ça ne résoudrais rien bien au contraire ça en multiplierai le nombre et d’ailleurs leurs foutu guerre est perdu d’avance , la meilleur des solutions reste la prévention puis la légalisation total de toutes les drogues sans aucune exception mais la dessus il faut un contrôle par les états comme c’est le cas avec l’alcool ou le tabac qui au passage tue rien quand France 500 fois plus et ne parlons pas du coût engendré par les soins ou la myriade de problème qu’engendre les millions de poivrots rien quand France , il n’y a aucune comparaison possible mais il faut toujours entendre que la drogue c’est dangereux oui c’est un fait mais bien moins que l’alcool , l’alcool est la pire des drogues mais elle est légal . Quasiment tout le monde a dans son entourage au moins un proche alcoolo car ça se voit tout de suite par contre si vous avez un ou des amis toxicos vous n’en serez peut-être rien du tout à part si vous consommer avec eux sinon c’est souvent plus subtil par contre un poivrot tient des propos irrationnel , fait tout est n’importe quoi , déclenche des rixes ce qui occupe bien de trop souvent les flics . Et si on devais interdire totalement les drogues (ce qui est le cas ) , l’alcool devrait l’être tout autant , et là on pourrait voir la réaction de tout un tas de personnes changer radicalement pour pouvoir retrouver leurs picrates et se mettre minable …


Laisser un commentaire

Blog du niveau intermédiaire |
le blog de la liste "U... |
Ensemble pour Marquefave |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Lejournaljournalistique
| Lesmembrollaisparlentauxmem...
| Alternative Eaunes Autrement