19 février 2015 ~ 3 Commentaires

Que les choses soient claires monsieur le premier ministre (Manuel Valls) !

Que les choses soient claires monsieur le premier ministre (Manuel Valls) ! Je ne suis pas raciste, je suis Athée, mais compte tenu des évènements politiques qui tenteraient de nous faire avaler des couleuvres, je me suis lancé à vérifier quelques lacunes que je me devais de combler pour mes connaissances personnelles.

Il y a de quoi être « étonné » non ? Serait-il de bons augures, sans critiquer la religion bien entendu, de s’interroger sur la force avec laquelle nos politiques mélangent leurs fonctions et leurs croyances ?

Hollande avec une Kippa Jean Luc MelenchonManuel valls avec une KippaSarkozy et la Kippa

Marinne Lepen avec CollardBHL

Nous, peuple de France, respectons toutes les croyances et ceux qui n’en ont pas !

Dans cet espace laïque et politique, la valorisation d’une religion plus qu’une autre n’est pas tolérée dans les missions que doivent mener les élus qui respectent les droits de l’homme avant tout !

J’étais écœuré des propos tenus par notre premier ministre en séance au Sénat et applaudit par la quasi-totalité de l’hémicycle, vu sur une chaine public, ces précédentes nuits.

Alors comme je suis à cheval sur le concret et le réel, je dois admettre que ma surprise fut grande et que force m’est de constater que certains propos pourraient être justifiés ! Ne mettons pas la charrue avant les bœufs, mais comme le dit clairement notre premier ministre : « Merde, Quand Même ! »

Bien entendu, je me suis cantonné aux personnalités les plus influentes qui utilisent nos médias à des fins surprenantes !

LISTE des personnes influentes de croyance judaïque :

(En rouge les politiques…)

Cette liste, je l’ai trouvé et copié sur le blog de BLIDA EVEIL : BLOG D’INFORMATION ET DE CULTURE GÉNÉRALE SUR LE MONDE ET L’ISLAM EN PARTICULIER :

– ABEHSERA, Charles. Industriel du textile (Morgan) né dans une famille juive du Maroc.

– ABERGEL, Jacques. (Ancien PDG de BFM et de la régie d’Europe 1 Le Nouvel Économiste)

– ADDA, Serge. Juif de Tunisie. PDG de Canal + puis TV5. Fils de Georges

– AFFLELOU, Alain. Industriel, né dans une famille juive d’Algérie. Fortune estimée à 100 millions d’euros, l’une des plus grosses de France.

- AÏDENBAUM, Pierre. Maire PS du IIIe arrondissement de Paris, président de la LICRA de 1992 à 1999 et président de la régie immobilière de Paris.

- ALIOT Louis : cadre du Front National, d’origine juive sépharade par sa mère. Secrétaire général du Front National, qu’il a contribué à aseptiser et shabbat-Goyiser, avec l’aide de Marine Le Pen…

– ALPHANDERY, Edmond : député UDF, ministre de l’économie sous Balladur, en bon juif libéral il privatisa plusieurs banques (Banque nationale de Paris), Elf, Rhône-Poulenc…

- Ammar Zvi (Sylvain) – Président du Consistoire Israélite de Marseille

– ARTHUR (ESSEBAG Jacques, dit). L’animateur reconnu né au Maroc dans une famille juive. Pro sioniste. Vice-président d’Endemol.

- ATTALI, Jacques. Banquier et écrivain, d’une famille juive d’Algérie. Il est le fils d’un riche parfumeur algérois qui aurait voulu être rabbin. La famille s’est installée en France en 1956. Jacques Attali devient le conseiller spécial de Mitterrand dès le 11 mai 1981, puis, le président de la Banque européenne de développement. Son frère Bernard ATTALI était PDG d’Air France et cadre de diverses groupes financiers ou d’assurances, avant de se mettre au service des entreprises américaines opérant dans les rachats d’entreprises stratégiques en France.

– BADINTER, Robert. Alors qu’il était avocat de la LICRA contre Robert Faurisson, Mitterrand en fit son ministre de la justice en 1981. Président du Conseil Constitutionnel en 1986. Il siège toujours au Conseil représentatif des institutions juives et du Fond social juif unifié. Sa seconde épouse, Elisabeth BADINTER, est la fille du publiciste milliardaire Marcel BLEUSTEIN-BLANCHET (Publicis Groupe SA) et la petite-fille du communard Edouard VAILLANT (1840-1915).

– BEREGOVOY Pierre. Il était le fils d’Adrïan BEREGOVOY. Né le 23 décembre 1925 à Isum (Russie) dans une famille juive d’Ukraine.

–  B.H.L. : LEVY, Bernard-Henri. Ecrivain médiocre passant pour “philosophe” par la grâce des médias juifs. Non élu. Né en Algérie d’un père juif, devenu millionnaire grâce notamment à l’exploitation du bois en Afrique et en Amazonie. C’est aussi un des proches de Nicolas SARKOZY, après avoir été proche de Mitterrand. Il se targue volontiers d’avoir beaucoup contribué à l’imposition de la terreur antiraciste en France. Sa fille, Justine LEVY est romancière.

– BORLOO, Jean-Louis. Ministre d’origine juive de Chirac. Marié à Béatrice SCHOENBERG (née SZABO), présentatrice à France 2.

– BRAUMAN, Rony. Un des fondateurs de Médecins sans Frontières. Ses prises de positions en faveur des Palestiniens lui ont valu des critiques virulentes de la part des autres Juifs.

– BRAVO, Christine. Journaliste et présentatrice de télévision.

– BRUNI, Carla. Ex-mannequin et auteur-compositeur-interprète. Compagne actuelle de Nicola Sarkozy.

– BUFFET, Marie-Georges. Ministre communiste de la jeunesse. Son nom de jeune fille est KOSELLEK. Son directeur de cabinet est Gilles SMADJA, militant communiste, ancien chef du service société du journal L’Humanité.

– CHEMLA, Elisabeth. Journaliste au Nouvel Observateur et à Proche-Orient Info, originaire d’Algérie. Elle s’est fait remarquer par son ultra-sionisme hystérique.

– CHEVENEMENT, Jean-Pierre. Ancien ministre socialiste, issu d’une famille juive originaire d’Allemagne installée à Belfort. Son épouse, la sculpteuse Nisa GRUNBERG est née en Egypte dans une famille juive.

– COPÉ, Jean-François (COPELOVICI, dit). “Je suis Juif non-pratiquant, mais je veille à demeurer, avant tout, le représentant d’une autorité laïque.” (Tribune juive, 15.02.2002). Membre du Groupe Bilderberg en 2003.

– DANIEL, Jean (BENSAÏD, dit). Essayiste et journaliste, responsable du Nouvel Observateur. Il est le 11e et dernier enfant d’une famille juive. Confident de François Mitterrand.

– DARTY-SEBAOUN, Jessica : Héritière des magasins Darty.

– DASSAULT, Serge. Fils de Marcel DASSAULT (auparavant BLOCH). Industriel multicarte. 3e fortune de France. PDG de la Fabrique d’arme française.

– DE CAROLIS, Patrick. Ancien journaliste et présentateur sur France 3. Président du groupe France Télévision.

– DE GUNZBURG, Alain. Principal actionnaire du Monde, gendre du milliardaire Edgar BRONFMAN, n°1 mondial de l’alcool et Président du Congrès Juif Mondial.

– DEBRE, Michel. L’ancien Premier ministre (décédé) du général de Gaulle a renoué avec ses racines juives au crépuscule de sa vie. Il était petit-fils du grand rabbin Simon DEBRE, originaire d’Alsace. Parmi ses enfants, on peut citer Jean-Louis DEBRE, Président de l’Assemblée nationale très proche de Chirac et Bernard DEBRE, urologue, ancien député et ministre de la Coopération.

– DELANOE, Bertrand. Maire homosexuel de Paris. Se sert de son mandat pour promouvoir et subventionner avec l’argent public quantité d’associations et d’initiatives pro-homosexuelles.

– DERAI, Yves. Directeur des programmes de la radio BFM (dirigée par Alain WEIL), la radio du big business qui n’hésite pas à inviter ses auditeurs à aller à la fête de Lutte ouvrière. Ancien directeur de Tribune juive (1993-1998).

– DESIR, Harlem. Premier leader de SOS-Racisme, devenu ensuite député “européen” du groupe socialiste. Son père est d’origine martiniquaise et sa mère juive d’Alsace.

– DRAI, Pierre. L’ancien Président de la cour de cassation et également président de l’Association des Amis de l’université de Jérusalem.

– DRAY, Julien. Politicien né dans une famille juive d’Algérie. Il milite à la Ligue communiste révolutionnaire jusqu’en 1982. Devenu agitateur professionnel pour le compte du parti socialiste, il est avec Harlem DESIR à l’origine de la création de SOS-Racisme.

– DREYFUS, Tony. Député-maire PS du Xe arrondissement de Paris.

– DURAND, Guillaume. Journaliste et animateur de télévision et de radio.

– ELKABBACH, Jean-Pierre. Journaliste et ancien PDG de France Télévision.

– EMMANUELLI, Henri. Politicien, membre du PS.

– ESSEL, André. Militant trotskyste. Fondateur de la FNAC avec le milliardaire franc-maçon Max THERET.

– ESTIER, Claude. Ex-président du groupe socialiste au Sénat. Né Claude HASDAY-EZRATTY dans une famille juive d’Algérie, il a obtenu de changer son nom en ESTIER en 1983. Ami personnel de F. Mitterrand.

– FABIUS, Laurent. Ancien Premier ministre et Président de l’Assemblée nationale socialiste, compromis dans le scandale du sang contaminé par le virus du sida. Son père, André FABIUS, était un richissime marchand de tableau. Sa mère, née STRASBURGER, est issue d’une famille de bijoutiers juifs de Francfort. Il est le principal promoteur de la loi FABIUS-GAYSSOT de 1990 qui a mis fin à la liberté d’expression en France, et ensuite celle de 1996, qui institue la délation pour permettre aux associations “antiracistes” sous domination juive d’imposer la terreur de la pensée unique.

– FERRY, Luc. Ancien ministre de l’éducation nationale et essayiste médiatiquement réputé.

– FIELD, Michel. Animateur télé. Ancien leader communiste.

– FINEL, Lucien. Né FINKELSTEIN. Maire du IVe arrondissement de Paris.

– FINKELKRAUT, Alain. Essayiste médiatique et sioniste intransigeant.

– FITTERMAN, Charles (CHILEK, dit). Ancien ministre communiste. Fils d’immigrés juifs polonais naturalisés le 17.10.1934.

– FRIEDMANN, Jacques. Inspecteur général des finances. Il est depuis quarante ans le plus proche confident de Jacques Chirac. En 1986, il a réussi à convaincre le Premier ministre de renoncer à la réforme du code de la nationalité destinée à freiner l’immigration.

– GAUBERT, Patrick (GAUBERG, dit). Député européen et président de la LICRA, association ultra-sioniste comptant parmi ses membres d’honneur Jacques Chirac (et auparavant, François Mitterrand).

– GEISMAR Alain. Principal leader de mai 1968 avec Daniel COHN-BENDIT, autre juif. Devient par la suite Inspecteur général de l’Education nationale. Il se définit comme “issu d’une famille de Juifs alsaciens, des deux côtés, paternel comme maternel” (Passages, 10.1990). Son père, inspecteur de la Banque de France, fut permanent du Consistoire israélite.

– GIROUD, Françoise. (Léa Françoise GOURDJI, devenue GIROUD par décret du 12.07 1964). Son père Salih GOURDJI était originaire de Turquie. Sa mère s’appelait Elda FARRAGI. Journaliste et ministre, née dans une famille juive de Turquie.

– GLUCKSMANN, André. Essayiste d’extrême-gauche devenu sioniste enragé.

– GLUCKSTEIN, Daniel. Secrétaire général du “Parti des Travailleurs” (trotskyste).

– GUEDJ, Nicole. Avocate et ministre UMP née en Algérie. Membre du CRIF, de la LICRA et autres organisations communautaires juives.

– HALIMI, Gisèle. Leader féministe devenue ensuite ambassadeur de France à l’Unesco. Née le 27 juillet 1927 à Goulette en Tunisie. Son vrai nom est Zeisa, Giselle, Elise TAIEB. Elle reçut l’autorisation de changer son nom par le décret paru au Journal officiel du 07.03.1996. Son fils, Serge HALIMI est essayiste, spécialisé dans la critique des médiats et de la mondialisation mais évitant soigneusement de s’attaquer à la mainmise juive.

– HOLLANDE, François : (Flamby : dit) leader du Parti Socialiste, député, sioniste, antiraciste…, actuellement président de la république.

– JEAMBAR, Denis. Directeur de la rédaction de L’Express. Comme il l’a expliqué à Tribune juive (14.03.1996), il descend d’une famille juive du Comtat Venaissin : “Je suis d’origine juive par ma mère, bien que baptisé. Je me sens très attaché à Israël.” Ancien directeur général d’Europe 1, il fait du combat contre l’extrême-droite une de ses priorités.

– JOSPIN, Lionel. L’ancien premier ministre socialiste (ancien militant et taupe trotskyste) est issu d’une famille protestante mais ses deux épouses, successivement Elisabeth DANNENMULLER et Sylvianne AGACINSKI sont juives et donc aussi ses trois enfants.

– JOXE, Pierre. Petit fils de l’écrivain Daniel HALEVY et fils de l’ancien ministre gaulliste Louis JOXE qui s’était converti au protestantisme. Pierre JOXE, militant marxiste, était inscrit à la CGT en 1981. Longtemps ministre socialiste.

– KIEJMAN, Georges. Avocat, ministre de la justice sous Mitterrand dont il était très proche. Mentionne parmi les “100 Juifs qui comptent” (Passages, 02.1989).

– KLARSFELD, Arno. Fils de Serge et de Beate KLARSFELD. Lui aussi avocat médiatique, célèbre, lui, pour son arrogance et sa médiocrité. A choisi d’effectuer son service militaire en Israël. Siégeant, sans avoir été élu au conseil d’état.

– KNOEBEL, Marc. Ancien vice-président de la LICRA. Militant sioniste fanatique payé par le Centre Simon Wiesenthal (USA), il ambitionne de devenir grand inquisiteur sur internet, par l’intermédiaire notamment de son officine “J’accuse !”. Cherche à faire interdire tous les sites critiquant Israël et les Juifs.

– KONOPNICKI, Guy. Activiste communiste devenu ensuite sioniste enragé. Issu d’une famille d’immigrés juifs originaires de Pologne. Membre fondateur de SOS Racisme, il en démissionne le 18 janvier 1991 pour protester contre les positions pacifistes du mouvement pendant la guerre du Golfe. “Cette fois, je le dis sans honte, j’ai applaudi lorsqu’un déluge de feu est tombé sur l’Irak”. Le soutien au Tiers-monde passe après l’intérêt d’Israël…

– KOUCHNER, Bernard. Un des fondateurs de “Médecins sans Frontières”, devenu ensuite ministre du gouvernement socialiste. En 1981, il a apporté son soutien au Renouveau juif pour faire battre Valéry Giscard d’Estaing. Nommé administrateur du Kossovo par Kofi Annan (Secrétaire général ghanéen de l’ONU), il a des responsabilités directes dans l’expulsion (parfois accompagnée de massacres) de plus de 150.000 Serbes de leur pays d’origine. Etroitement lié a l’extrême gauche. Marié à la journaliste Christine OCKRENT. Membre du Groupe Bilderberg en 2005 et 2007.

– KRASUCKI, Henri (HENOCH, dit). Il a succédé à Georges Séguy comme secrétaire général de la CGT le 13 juin 1982. Sa mère, Léa KRASUCKI, née en 1903, a été une responsable du parti communiste polonais naissant dès 1920. A été envoyé a Auschwitz où il est indiqué comme ayant été gazé dans le Mémorial de la Déportation des Juifs de France de Serge KLARSFELD au titre du convoi n°55 du 23 juin 1943…

– LALONDE, Brice. “Ma mère est d’ascendance écossaise […] tandis que mon père venait d’une famille parisienne, d’origine alsacienne, aux racines juives.” (Sur la vague verte). Son grand-père, Roger-Raphaël LEVY, et son père, Alain-Gauthier LEVY, ont changé leur nom en LALONDE après la Seconde Guerre mondiale (décret du 16.02.1950). Sa mère, née FORBES, a été naturalisée française. Le milliardaire Malcolm S. FORBES, ainsi que John Kerry, candidat à la présidence américaine contre G.W. Bush comptent parmi ses cousins. Elevé dans un milieu bourgeois (père gros industriel du textile), il a longtemps milité à l’extrême-gauche, notamment à l’UNEF, dont il était le président.

– LANG, Jack. Ministre socialiste né dans les Vosges dans une famille juive. Son épouse, née BUCZYNSKY est issue d’une famille juive de Pologne. Il se considère comme “Juif par sédimentation: mon père était un Juif laïc, et ma femme, d’origine polonaise, vient d’un milieu beaucoup plus religieux. Nos enfants ont reçu une véritable éducation juive et ont été très actifs au sein de la communauté juive de Nancy” (Tribune juive, 21.01.1983).

– LELLOUCHE, Pierre (ALLOUCHE, dit). Né le 3 mai 1951 à Tunis, “issu d’une famille juive traditionaliste” (Actualité juive, 01.03.1989). Proche conseiller de Chirac, il est Président de l’Assemblée Parlementaire de l’OTAN depuis 2004.

– LEVY, Raymond. Ancien président de Renault, aujourd’hui président du conseil de surveillance de Lagardère. Il entretient des relations privilégiées avec Dominique STRAUSS-KAHN.

– LIPIETZ, Alain (LIPIEC, dit). Député européen des Verts. Issu d’une famille juive originaire de Pologne. Sa famille porte plainte en 2006, contre la SNCF (!) pour son rôle supposé dans la déportation des Juifs pendant la Seconde guerre mondiale…

– LUSTIGER, Aaron (et ensuite Jean-Marie) Ce cardinal et archevêque de Paris s’est lui-même défini comme étant “à la fois Juif et chrétien”. Et se croyant drôle : “Vous savez, il y a en France deux grands rabbins, un Séfarade, Joseph SITRUK, et un Ashkénaze, moi!”. Et pour finir: “On ne peut pas, [on] ne doit pas convertir les Juifs”, “Je suis juif et je le resterai, […]. Je me sais Juif”. (Documentation Catholique, 01.03.1981, n° 1803, p. 139-140). Membre également de l’Académie française.

– MELENCHON, Jean-Luc. Ancien ministre et sénateur socialiste. Attachée de presse : Valérie ATLAN, ancienne présidente de l’Union des Etudiants Juifs de France à Montpellier, ancienne responsable de la communication à SOS Racisme. Conseiller aux conditions et aux cadres de vie des élèves : Eric BENZEKRI, ancien cadre trotskyste. Conseiller technique pour les relations sociales : Daniel ASSOULINE, qui dirigea avec son frère David ASSOULINE la Ligue Ouvrière Révolutionnaire, une chapelle troskyste.

– MOSCOVICI, Pierre. Ancien militant trotskyste, devenu ensuite ministre socialiste des affaires européennes. Vice-président du Parlement européen.

– NEÏERTZ, Véronique. Ex-ministre socialiste. Mariée à Patrick NEÏERTZ, Directeur général de Christian Dior.

– NOIR, Michel. Juif par sa mère, Rose DREYER. Ancien ministre de Chirac et maire de Lyon. Sa carrière politique fut ensuite compromise par une affaire de corruption. Il est l’un des rares hommes politiques français a avoir été coopté au sein du Groupe Bilderberg, une des plus puissantes associations mondialistes internationales.

– OLIVENNES Denis. Président de Canal Plus France (06.2000) après en avoir été le directeur général. Il s’appelait OLIVENSZTEIN avant 1960.

– PESCHANSKI, Marc. Membre du bureau politique de Lutte ouvrière (trotskyste). Il est originaire de Moldavie.

– PONCELET, Christian. Le président RPR du Sénat s’est confié à Tribune juive (17.02.1999) pour s’inquiéter de “la montée de l’antisémitisme en France et en Europe”. Il a précisé: “Je n’oublie pas qu’il y a des KAHN dans ma famille”.

– SARKOZY, Nicolas. Juif par sa mère qui est originaire de Grèce et hongrois par son père, de qui il hérite son baptême catholique. Les Juifs le considèrent toujours comme l’un des leurs et il se garde bien de les démentir. Son frère, Guillaume SARKOZY a été vice-président du MEDEF, syndicat des patrons français. Ancien président de la république.

– SCHAPIRA, Pierre. Conseiller PS de Paris et vice-président du Conseil économique et social (janvier 2001).

– SCHNEIDERMANN, Daniel. Ancien journaliste au Monde et présentateur sur France 5 de l’émission “Arrêts sur images”. Bien que prétendant avant tout décrypter les images, à plusieurs reprises, il a été surpris en flagrant délit de désinformation, en particulier lorsqu’il s’agit de défendre Israël ou son instrument américain.

– SINCLAIR, Anne (née SCHWARTZ, épouse LEVAÏ, puis STRAUSS-KAHN). Journaliste, née à New-York en 1948. Elle est la fille de Robert SCHWARTZ, puissant homme d’affaires, autorisé par décret du 3 août 1949 à prendre le patronyme de “Sinclair”.

– SITRUK, Joseph. Grand rabbin de France, né en Algérie. Le 13.10.2000, il a été surpris en flagrant délit de mensonge public en annonçant à la radio l’assassinat à Paris de 6 jeunes Juifs, pour essayer de détourner l’attention sur l’assassinant par la soldatesque israélienne d’un enfant palestinien. Ceci confirme bien l’adage : menteur comme un rabbin !949 à prendre le patronyme de “Sinclair”.

– STOLERU, Lionel. Ancien ministre socialiste. Membre du Groupe Bilderberg, proche du milliardaire escroc Robert MAXWELL, également juif. Il est le fils de Fernande BLUM et d’Elie STOLERU, né à Vaslui, en Roumanie.

– STRAUSS-KAHN, Dominique. Ancien ministre socialiste de l’Economie, des Finances et de l’Industrie. Son père est juif ashkénaze, et sa mère, Jacqueline FELLUS, juive de Tunisie. Son cabinet en 1997 : Responsable des entreprises publiques : Stéphane-Paul FRYDMANN. Responsable des affaires politiques: Gilles FINCKELSTEIN (aussi responsable de la cellule arguments de Lionel Jospin). Attachée parlementaire : Michèle SABBAN (chargée des déplacements de Lionel Jospin).

– TUBIANA, Michel. Président de la Ligue des Droits de l’Homme (2000-2005).

–  Valls, Manuel. Ayant déclaré devant des caméras de télévision qu’il était eternellement lié à Israël de par son épouse. Actuel premier ministre.

– VEIL, Simone. Ancienne ministre UDF et Présidente de l’Assemblée européenne. Longtemps tenue pour morte à Auschwitz par la propagande juive.

Petit extrait : “La seule chose grave à l’heure actuelle, pour un grand homme, savant écrivain, cinéaste, financier, industriel, politicien (mais alors la chose gravissime) c’est de se mettre mal avec les Juifs. – Les Juifs sont nos maîtres – ici là-bas, en Russie, en Angleterre, en Amérique, partout !… Faites le clown, l’insurgé, l’intrépide, l’antibourgeois, l’enragé redresseur de torts… le Juif s’en fout ! Divertissements… Babillages ! Mais ne touchez pas à la question juive, ou bien il va vous en cuire… Raide comme une balle, on vous fera calancher d’une manière ou d’une autre… Le Juif est le roi de l’or de la Banque et de la Justice… Par homme de paille ou carrément. II possède tout… Presse… Théâtre… Radio… Chambre… Sénat… Police… ici ou là-bas…” de  L.-F. Céline, Bagatelles pour un Massacre (1937)

Par Bruno Le Floch de Nantes

3 Réponses to “Que les choses soient claires monsieur le premier ministre (Manuel Valls) !”

  1. Oui Bruno! Qu’elle laïcité nous vendent-ils quand c’est pour détruire les reliquats du catholicisme qui sont en fait nos traditions et l’islam et les traditions des musulmans au seul profit de la « communauté protégée » qui utilise le SHOABUSINESS pour toujours nous tondre plus!!!!

    Messieurs, vous êtes la honte de la France! Vous êtes des larves gluantes qui vous prosternez aux pieds des grands argentiers aux doigts crochus!

    J’irai gerber sur vos tombes!

  2. Jean-Jacques Yvars 20 février 2015 à 5 h 24 min

    « CHARITY BUSINESS » est le nom historiquement connu. Vérifiez les archives du New York Yimes, en date de l’année 1900 (et les suivants). Les premiers chiffres de « 6 millions » de juifs déportés et assassinés apparaissent dès l’année 1900, et continuent de faire leur apparition dans des articles de journaux. On tombe parfois sur « 7 millions », mais majoritairement c’est le chiffre de ’6 millions’ qui est retenu, et cela plusieurs dizaines d’années avant l’holocauste. Le contrôle de l’entité sioniste sur notre société est bien réel. On porte une kippa, mais le voile est interdit. On génocide les palestiniens, mais manifester pour eux est interdit. La loi Fabius-Gayssot empêche tout historien de réaliser une recherche historique sur l’holocauste et de publier des résultats qui seraient différents des chiffres connus (6 millions), d’où l’affaire Robert faurisson, qui n’est absolument pas un négationniste (https://www.youtube.com/watch?v=d0HFhKzSltw). Maintenant, regardez ça. Ce document de la Croix-Rouge montre le recensement des corps retrouvés dans les charniers des camps de concentration et pointés sur les listes. Ceci a été diffusé par Mauricio Dico sur le groupe ‘Exposing Israël’s Agenda’ de Facebook. Voici son texte original suivi d’un lien pointant vers le document scanné :

    « Les allemands ont perdu la guerre, les Juifs ont gagné et le monde a été dupé, y compris beaucoup de personnes dans le peuple juif. Le sionisme n’est pas le judaïsme, mais malheureusement, la plupart des Juifs ont vendu leur âme au diable. Voici les documents officiels de la Croix-Rouge : chaque personne tuée dans les camps de « travail » en Allemagne. Ça fait moins de 300 000 personnes ! Les Juifs sont sacrément intelligents et ils ont acheté les médias qui nous ont vendu des ordures. Dans la Torah et même dans le Talmud, il est interdit aux Juifs d’avoir leur propre patrie jusqu’après le jugement final. Si le peuple juif tout simplement suivait leurs propres foutus enseignements, le monde aurait la paix. L’Etat d’Israël est une cabale terroriste, qui a non seulement endoctriné israéliens et juifs, mais toute l’humanité. Ils possèdent Hollywood, les médias, le système central / global bancaire et maintenant l’US Govt. NWO (le Nouvel Ordre Mondial) appartient à cette Cabale de la Mafia juive. Et ils ne vont pas s’arrêter à leur «grand Israël» parce qu’ils voient le monde entier comme leur ennemi. Comme une menace pour leur existence. Le sionisme est le DIABLE.

    https://scontent-cdg.xx.fbcdn.net/hphotos-xfp1/v/t1.0-9/10985031_1536219699998950_8138759179945520365_n.jpg?oh=f756058a78133e886cfdd0315442de9a&oe=5557F4C8

    Vous en souhaitant… un bon choc culturel et historique.

  3. Cela prouve que les MEKHNAZE SONT LES PLUS FORTS


Laisser un commentaire

Blog du niveau intermédiaire |
le blog de la liste "U... |
Ensemble pour Marquefave |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Lejournaljournalistique
| Lesmembrollaisparlentauxmem...
| Alternative Eaunes Autrement