02 avril 2014 ~ 5 Commentaires

Le Programme :Des solutions pour « l’après »qui vous sont proposées et que nous vous demandons d’étudier et de commenter.

Nous avons travaillé aussi sur l’après ! Qu’est-ce que l’après ? Il s’agit des solutions apportées et d’un programme que nous proposerons aux « GARANTS DE LA CONSTITUTION » donc du Pays.

 

Voici quelques propositions, vers la réussite ! L’ordre indiqué n’est pas un ordre de travail mais juste une sélection et un travail à accomplir obligatoirement sur cinq années sans fausses promesses liées à des éventuelles élections. Les dix premiers articles seront prioritaires…

 

-         1er) Redonner au peuple Français sa souveraineté légitime, car avec leurs impôts, ils sont les décideurs.

-         2eme) Réécrire la constitution française sous référendum populaire obligatoire a chaque modification.

-         3eme) Sortir de l’Europe actuelle.

-         4eme) Refonder le gouvernement et tous ses hémicycles. Le temps pour le peuple de trouver un homme digne de ce nom, pour être le premier garant de la constitution, le temps pour le peuple de voter la constitution qui reste la première chose a faire après référendum national, de rétablir la loi identique à tous, et de redonner sa liberté légitime aux médias, (De nos jours c’est la dictature totale !) Mais aussi aux juges intègre de ce pays et aux artistes, quels qu’ils soient, que nous les aimions ou pas. Enfin abroger définitivement la dictature de ce pays ! Créer des groupes parlementaires et citoyens dans chaque département.

-         5eme) Changer les mentalités politiques et interdire les personnes non élues d’intervenir sur le « gouvernement » et ses hémicycles (les virer et les punir juridiquement et pénalement!)

-         6eme) Comptabiliser paritairement le vote blanc ou nul comme un vote de refus des politiques proposées. En contrepartie pourquoi ne pas inciter la population a se rendre aux urnes ? Mais ne pas l’obliger, car nous refusons la dictature, nous prônons plutôt le désir du peuple.

-         7eme) Faire de vrais lois pour limiter les abus vertigineux de salaire et dividende des actionnaires.

-         8eme) Revoir la dotation du chef d’état, des ministres et des sénateurs. Formalisation des salaires et des sénateurs au sein des garants de la constitution.

-         9eme) Annuler la dette des intérêts exorbitants des banques pour l’état français et la seule banque du pays sera celle existante « La Banque de France », La poste reprendra son statut initial.

-         10eme) Encourager les grosses entreprises à s’installer en France et obliger les banques françaises à les soutenir avec des taux raisonnables. Promouvoir le développement des moyennes et petites entreprises au sein des communes.

-         11eme) Interdire à l’État de piocher dans les caisses sociales du peuple français. Chaque caisse sera indépendante sous la tutelle de la cour des comptes.

-         12eme) Donner une Indépendance totale à la cour des comptes et obliger l’État à entendre ses préconisations.

-         13eme) Faire de la justice un exemple mondial de la parité, de l’égalité, de la dignité et du respect des droits de l’homme mais surtout et avant tout pour la reconnaissance des victimes. Encore de la création d’emplois réels et utiles.

-         14eme) Supprimer l’immunité a tous les hommes politiques, y compris le 1er Garant de la Constitution et interdire, à vie, avant pendant et après son mandat, tout représentant de l’état ou d’une commune de se représenter en cas de non respect de la loi, d’escroquerie, de détournement de fond public, d’abus de biens sociaux et/ou d’abus de pouvoir, à l’aide de la loi organique (loi garantissant la constitution).

-         15eme) Redonner a toutes les entreprises la possibilité d’embaucher en diminuant les charges patronales.

-         16eme) Revoir la retraite sociale, ses bénéficiaires, sa durée (40ans), avec un minimum de versement correspondant au smic en cour, et la partager plus équitablement avec tous ceux qui en ont besoin comme le prévoit le préambule à la constitution de 1946. Revoir les retraites des militaires et les engager jusqu’à l’âge de 50 ans (s’agissant de défendre les valeurs du pays et le pays, Jusqu’à cet âge, nos militaires sont encore vaillants s’ils s’entretiennent et leur expérience doit servir aux plus jeunes arrivés). Les retraites seront revalorisées pour tous ceux qui furent actifs au moins 40 ans de leur vie, en plafonnant les retraites abusives, mais ne devront être reversées, qu’aux personnes ne justifiant pas d’autres revenus de quelle nature qu’ils soient (rente de location, d’intérêts importants sur le placement… etc.). Revaloriser ses retraites et préserver les caisses de retraite où l’État ne pourra pas piocher dedans et prétendre à un déficit. Si les caisses diminuent, alors il faudra, le cas échéants, augmenter les prélèvements, seulement et seulement si cela est nécessaire. Même si les êtres vivants ont la chance de vivre plus longtemps, nous devons assurer leurs retraites. Cela fait partie des valeurs françaises. Créer plus de maison de retraite populaire pour nos anciens les plus défavorisés. Cela créera plus d’emplois. Pour La Sécurité Sociale de notre Pays (CPAM), l’État ne pourra pas piocher dans les caisses de cet organisme qui sera gérer identiquement et ses principes surveillé par la cour des comptes. Les remboursements seront recalculés en fonction des besoins de la population, et le manque de personnel des hôpitaux sera comblé. Les hôpitaux public seront privilégiés, pour limité les abus des cliniques privées, sur leurs intérêts économiques. Nous favoriserons ainsi l’attente justifiée de la population.

-    17eme) Pour ce qui est des opérateurs téléphonique : lorsqu’un utilisateur ou un abonné use de leur service et qu’ils ont des difficultés de payement, les opérateurs sans préavis, coupent la ligne de leurs abonnés. Cependant, les téléopérateurs basés en règle générale au Maroc, ne peuvent en aucun cas, lors des pannes, intervenir pour réparer la panne du client dans l’instant.  Pourtant, si le client ne se mobilise pas pour réclamer son préjudice, l’opérateur ne rembourse jamais.  Dorénavant, les opérateurs quels qu’ils soient auront l’obligeance de répondre à leur abonnés en France et d’intervenir sur l’instant faute de quoi ils seront condamné à un préjudice équivalent à une année d’abonnement gratuit.  

-         18eme) Chaque décision importante, pour le pays, donc pour le peuple, devra être validée et respectée par un référendum populaire, qui reste le donneur d’ordre. La direction des chaines de télévisions française sera votée par des groupes indépendants, comme l’est actuellement, par exemple le conseil des prud’hommes. Plus de passe droit ! Interdiction formelle de dictée aux médias leurs droits a l’information. La liberté d’expression sera rétablie en France et les organismes ou associations créés en toute illégitimité seront bannis !

-         19eme) Les hommes ou femmes politiques du pays, qui seront déclarés coupable de détournement, de vol, d’abus de pouvoir, d’escroquerie, de viol ou de tentative de méfait criminel… etc, seront devenus inéligibles à vie et condamnables comme tous dans ce pays ou les droits et les obligations seront les même pour tous ! La Justice, même en respectant les droits de l’homme, devra punir et condamner les coupables, sans ne jamais oublier les souffrances des victimes. Plus de justice laxiste qui trouve plus de droit aux criminels qu’aux victimes.

-         20eme) La justice, ses juges, ses magistrats et tous les justiciers de cette gouvernance seront revisités, et les tribunaux repeuplés si nécessaire, pour effectuer en toute LÉGALITÉ, sa fonction principale. Les prisons, seront construites pour se conformer à la règlementation des droits de l’homme, en respectant, aussi et surtout, celui des victimes ! Les récidivistes de crimes graves ne seront pas libérés sans éléments probant de leur réintégration psychiatrique et validés par les directeurs et organismes sociaux des établissements pénitenciers. Les gendarmes, les policiers municipaux, les enquêteurs, les militaires, les agents secrets et les gardiens de nos libertés individuelles seront formés et intégrés, aux lois, aux règles de base, dans le respect de la justice, garants des droits de l’homme à l’intégrité et aux services du peuple, son employeur principal ! Un prisonnier doit être productif, dans le respect des droits de l’homme mais aussi dans la responsabilité de ses actes et du respect des victimes. Classifier les prisons par délits… Première sanction, pas de prison mais une forte amende prélevée directement sur le revenu, ou, s’il est mineur, sur les revenus des tuteurs légaux.  Les détenus ne peuvent être mis dans les mêmes prisons si les crimes ne sont pas les mêmes. Durcir les peines des récidivistes ainsi que les amendes. Valoriser et raccourcir les séjours des pénitents qui font l’effort réel de se réhabiliter à la société humaine. Ne plus prétexter l’âge des moins de 13 ans pour les délits les plus réprimandables.

-         21eme) Autoriser plus de crèches indépendantes, avec des tarifs règlementés, sous les autorisations exclusives d’un « ministère de l’éducation ». Vérifier si les postes nécessaires dans les maternelles, les écoles primaires, les collèges, les lycées et les facultés sont bien tous occupés et le cas échéant, les comblés. Valoriser la création de centres spécialisés en faveur des handicapés de toute nature.

-         22eme) Reboiser nos forêts, ce qui est indispensable à notre équilibre biologique. En privilégiant l’ordre de la nature et non celui des LOBIS.

-         23eme) Revaloriser le travail et les produits de nos agriculteurs dont la France doit être fier. Fixer les prix justes de la vente du lait, des céréales, de la viande, des fruits, sans passer par des intermédiaires et la grande distribution. Économie substantielle sur les reversions d’aide à ces grands travailleurs de la terre. Promouvoir la nourriture équilibrée sans obligatoirement l’alimentation par la viande et le poisson. Rééduquer le peuple sur les valeurs nutritionnelles réelles. Créer de l’emploi, rien de plus simple ! Baisser les charges patronales comme le font les pays où le taux de chômage est le plus bas sans pour autant appliquer leurs politiques. Plafonner les salaires des entrepreneurs, pour qu’il ne puisse y avoir d’inégalité entre tous trop flagrante ! Limiter les prélèvements des actionnaires, sans les interdire, mais en les règlementant. Revenir aux principes fondamentaux de notre qualité exemplaire de fabrication française en interdisant aux entreprises publics françaises de délocalisés pour du profit donc pour engraisser financièrement, les actionnaires de ces entreprises. Conserver les privilèges de l’État, donc du peuple, les entreprises françaises telles qu’EDF, la SNCF, France Télécom, GDF, la Poste qui redeviendra une Poste et non une banque, les groupes français de construction navale et automobile etc… Laissant cependant le droit à la concurrence internationale. Nommer de vrai chef d’entreprises à la direction de ces groupes et non plus des politiques en limitant les salaires et les dividendes scandaleux. Nommer une nouvelle cour des comptes qui veillera aux respects des valeurs de notre pays. Des idées pour l’emploi sans passer par des contrats types qui ne sont bon qu’à nous endormir. Une solution pour que notre pays ne soit pas aussi endetté que nos élites politiques nous le font croire. Rétablir les mêmes droits pour tous, même si nous devons nous mettre à dos une infime partie du peuple nanti de ce pays ! Rétablir les valeurs de bases de notre république, outre la liberté, la légalité pour tous, la fraternité, mais également la parité, tant sur les salaires, les avantages sociaux que pour l’égalité des sexes. Etre représentatif d’aucun mouvement politique de ce pays, n’adhérer à aucun mouvements syndicaux, qui ont perdu toutes notions initiales depuis bien des années, et qui ne défendent pas réellement les adhérents qui cotisent à ces actions dites syndicales. Demander aux syndicats ouvriers, quels qu’ils soient, de ne plus copiner avec des partis politiques, mais d’œuvrer en faveur des salariés, leurs adhérents. Les syndicats défaillants seront immédiatement dissouts et condamnés à rembourser dans l’intégralité, leurs adhérents. Des règles et des contrôles financiers leurs seront imposés en faveur de leurs adhérents qui sont les payeurs. Si une entreprise veut cesser son activité et donc licencier, l’Etat devra s’engager a faire de cette entreprise une SCOOP pour conserver les emplois et nationaliser, en parti, cette entreprise. Ou favoriser le rachat, par les salariés en faisant la demande, et les aider au financement.

-         24eme) Les impôts : Pourquoi ne pas prélevé les impôts sur le revenu directement sur les salaires comme le font les Danois et les Luxembourgeois ? Chacun y trouvera son compte et le pourcentage sera le même pour tous. Revoir les taxes sur les alcools, le tabac et le pétrole. Réfléchir à la baisse de la TVA sur tout en faisant en sorte qu’elle soit équitable et majoré sur les produits réservés à une clientèle plus aisée.

-         25eme) Plafonner également les prélèvements annuels des dirigeants des plus grosses boites à la somme de 200.000 € par ans et par personne, salaire compris.

-         26eme) Refonder les lois organiques de la constitution (lois permettant d’asseoir les articles de la constitution en assurant sa légitimité) par le biais de professionnels de la législation.

-         27eme) La dette ??? USURIÈRES ! Hors de question de régulariser ce qui n’est pas réellement dû dès lors que le peuple est en péril ! Voilà déjà 14.000.000.000 € d’intérêts (quatorze milliards) d’économiser pour le pays. En vertu de l’article 50 du Traité de Lisbonne, la France décide de sortir de l’Union du fait de l’endettement abusif de ses concitoyens et de son incapacité a rembourser.

-         28eme) Faire la chasse continue aux postes de hauts fonctionnaires inutiles et abusifs.

-         29eme) Recherches : Réhabiliter toutes les usines encore en place et utilisable dans le pays pour promouvoir les matières et produits écologiques, tant pour les énergies utiles que pour les énergies naturelles. Créant ainsi de nouveaux emplois d’ouvriers mais également de cadres. Favoriser le biologique, les moteurs à eau et les énergies naturelles renouvelables. Interdire aux banques et aux assureurs de taxer le peuple. (ex : sur les panneaux solaires et les pompes à chaleur les banques prennent +6 % et les assureurs +4,2%)

-         30eme) Exiger des entreprises de plus de 100 salariés de partager équitablement les bénéfices avec les salariés (ouvriers), les responsables et les chefs d’entreprises afin de récompenser, chacun, de son travail et motiver ainsi tout le personnel. Pour les entreprises de plus de 300 salariés, leur syndicat sera créé par les garants de la constitution, donc par des membres indépendants du peuple comme les Prud’homme le sont actuellement.

-         31eme) Pôle emploi : Plafonner les reversements mensuel à 3400 € (valeur actuelle) en le réajustant à la même hauteur que la hausse des prix chaque 1er Janvier de chaque année. Reverser sur une période de 18 mois un dividende équivalent à 70 % du plus haut salaire des 12 derniers mois, puis de 50 % sur les six mois suivants. Donnant ainsi à chacun la possibilité de retrouver un emploi sur une période de deux ans. Les cotisations seront calculées en fonction. Engager plus de personnel chez Pôle emploi pour suivre les demandeurs et les aider dans leurs démarches.

-         32eme) Les Autoroutes seront nationalisées et gérées par les garants de la constitution. Leurs coûts seront revalorisés à la baisse, voire la gratuité de certaine ponction.

-         33eme) Ne plus loger majoritairement, les classes sociales les plus défavorisées, dans des « cités » éloignées plus ou moins du centre ville mais plutôt créer des logements sociaux au sein même des centre-ville, pour enfin respecter la loi de construction de logements sociaux et ne pas laisser les organismes privés s’accaparer de tous les biens mobiliers des centres ville. Il faut donner la chance à tous de s’intégrer et de trouver sa place au sein de cette société. TERMINE LES GHETTOS !

-         34eme) Motiver, suivre, conseiller et aider tous nos jeunes actifs qui souhaitent créer leur propre entreprise. Pour les jeunes qui perdent leurs repères parentaux, instaurer des établissements pédagogiques, relayant, les valeurs, la formation, le sport, l’intégration, la scolarité, le respect, l’obéissance, l’intérêt et l’écoute attentive. Leurs donner la possibilité de sortir en groupe et faire des loisirs communs. Proposer un service militaire volontaire pour discipliner notre jeunesse et leurs inculquer les vrais valeurs et le respect. Renforcer l’éducation afin de prévenir plutôt que de guérir par la répression, à longue échelle plus d’éducateurs et de professeurs et moins de répression découleront du fait d’un encadrement plus poussé vers les valeurs et le respect.

-         35eme) Famille : Partage du temps de travail.  Donner la même chance équitable à un ancien comme à un jeune d’effectuer la même mission.  Valoriser l’apprentissage, la connaissance et le partage du savoir. Renforcer les liens du mariage. Vivre avec son époque tout en responsabilisant les couples sur leurs devoirs et leurs obligations dès lors que des enfants sont liés à leur ménage. Abolir définitivement LA THEORIE DU GENRE qui nuit gravement aux valeurs fondamentales des familles. Laisser les parents donner leur propre éducation à leurs enfants et les guider dans ce sens.

Autoriser les mères ou les pères dans un couple, qui le désirent à élever leurs enfants jusqu’à l’âge de quinze ans en les rémunérant et en comptabilisant ces années d’éducation pour leur retraites.

36eme) Revisiter toutes les lois existantes, principalement les lois organiques mais aussi juridiques. Les modifier, ou, le cas échéant, les abroger (supprimer) si elles ne sont pas favorable au peuple et pour sa sécurité.

-          36eme) Créer sa propre monnaie, autoriser le Pays a produire une monnaie, pas plus que nécessaire, avec les protections de rigueur. Autoriser les emprunts uniquement sur des valeurs et échange marchandes telles que le gaz et le pétrole tant que des solutions de remplacement n’ont pas été trouvées et applicables. Défavoriser la nouvelle monnaie appliquée dans notre pays par rapport à l’Euro pour favoriser, un temps, l’emploi et la création de petit commerce de proximité. Afin de stopper le capitalisme, ne pas favoriser la monnaie fiduciaire (juste une écriture) tant que l’Europe existera.

-         37eme) Valeurs : Redonner à la France ses vraies valeurs originales qui sont : Liberté, Égalité, Fraternité, Éducation, Civisme et Respect.

-         38eme) La Route : Stopper le racket systématique des automobilistes en privilégiant l’apprentissage plus que la répression, et durcir l’obtention du permis de conduire avec plus de rigueur et de formation.

-         39eme) Donner un véritable pouvoir exécutif contrôlé à l’inspection du travail et nommer autant d’inspecteurs que cela semble nécessaire, plutôt que de créer des emplois fictifs !

-         40eme) Les Banques et les Assurances.

Les Banques resteront uniquement des banques à part entière et n’auront plus la possibilité de faire des contrats d’assurance qu’elles devront remettre aux assureurs dont ce sera l’unique métier. Pas plus que de faire des contrats sur la téléphonie qui resteront la propriété des opérateurs téléphoniques.

Supprimer à toutes les banques privées qui peuvent intervenir sur le sol français la possibilité de prêter de l’argent qu’elles n’ont pas.
Supprimer l’équivalent de l’article 123 du traité de Lisbonne à savoir une interdiction pour l’état de s’autofinancer vis-à-vis de sa banque centrale à taux zéro.

Avoir une instance de contrôle des médias, par des citoyens tirés au sort au niveau de la nation, et d’en renouveler les trois quarts tous les ans.

Chaque citoyen pourra ouvrir un compte bancaire dans chacune de ces banques sans conditions préalables.

Les contrats signés par leurs clients ne pourront excéder deux pages(2) qui devront être lisible en caractère suffisamment grand et non minuscule comme le droit à la rétractation.

Seuls les dépassements de découvert autorisé ou non, pourront être facturés par la banque. Les opérations de débit seront contrôlées et argumentés par une loi organique. Chaque établissement bancaire qui ne respecterait pas cette charte se verrait, purement et simplement, radié du registre des commerces, et condamné à de lourdes peines financières pour le pays et de dommage auprès des clients lésés.

Les Assurance resteront uniquement des assurances à part entière et n’auront plus la possibilité d’ouvert des compte bancaire à leur adhérents. Chaque assuré se verra assuré pleinement et sans clause discriminatoire de quelle nature quelle soit. Seul un médecin externe choisi par le client apportera les indications nécessaires à la santé du patient. Quelque soit son état de santé, l’assurance ne pourra pas refuser un dossier. Quelle que soit le type d’assurance, celle-ci ne pourra pas porté des clauses incluant une non-garantie, à la seule et unique exception d’un suicide volontaire. Une loi organique portera sur le sujet et les détails approfondis  de cette proposition.

 

Le peuple est l’employeur de ces garants de la constitution ! Nous devons donc apporter l’assurance du respect des valeurs des écrits de la constitution et la meilleure protection contre le capitalisme mondial.

5 Réponses à “Le Programme :Des solutions pour « l’après »qui vous sont proposées et que nous vous demandons d’étudier et de commenter.”

  1. 40. Supprimer à toutes les banques privées qui peuvent intervenir sur le sol français la possibilité de prêter de l’argent qu’elles n’ont pas.
    Supprimer l’équivalent de l’article 123 du traité de Lisbonne à savoir une interdiction pour l’état de s’autofinancer vis-à-vis de sa banque centrale à taux zéro.

    Avoir une instance de contrôle des médias, par des citoyens tirés au sort au niveau de la nation, et d’en renouveler les trois quarts tous les ans.

    L’unité c’est la clé !

  2. Très Intéressant !!! Il est Grand Temps de Changer ce système !!!


Laisser un commentaire

Blog du niveau intermédiaire |
le blog de la liste "U... |
Ensemble pour Marquefave |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Lejournaljournalistique
| Lesmembrollaisparlentauxmem...
| Alternative Eaunes Autrement